Comment fonctionne le QuickSleeper?

L’anesthésie avec QuickSleeper consiste en 3 étapes: Etape 1: Anesthésie de la muqueuse. Pour que l’anesthésie soit indolore, il est nécessaire dans un premier temps d’anesthésier la muqueuse au niveau de la papille interdentaire. L’angulation de l’aiguille presque parallèle à la muqueuse assure une profondeur de pénétration minimum, sans risque de toucher le périoste. L’apparition d’une lentille blanche indique que le périoste est anesthésié (généralement quelques gouttes d’anesthésique suffisent). L’injection est gérée électroniquement. Etape 2: entrée dans l’os trabéculaire. Assurez-vous du bon positionnement de votre aiguille entre le sommet de la papille et la ligne des collets avec un axe de 40° par rapport à l’axe vertical de la dent. Venez systématiquement au contact osseux et enclenchez la rotation de l’aiguille. La vitesse est gérée électroniquement. La perforation est progressive, et sans effort de votre part. Enfoncez l’aiguille au 3/4 de sa longueur pour atteindre l’espace interapical. Chez l’enfant, dans la majorité des cas, vous pouvez faire pénétrer l’aiguille sans mise en rotation. L’os trabéculaire (spongieux) n’étant pas sensible, la pénétration en ostéocentrale est totalement indolore pour le patient. Etape 3: l’injection près des apex: Une fois votre aiguille enfoncée au ¾ de sa longueur, appuyez sur la pédale à injection pour déclencher l’injection gérée électroniquement. Lorsque l’injection est terminée, retirez l’aiguille sans rotation. Votre anesthésie est terminée, vous pouvez commencer à travailler immédiatement.

Explication schématique